La Honda Civic est l’une des meilleures et des plus durables berlines compactes jamais vendues, et en développer une nouvelle doit être une tâche périlleuse. Honda a mis au point une toute nouvelle Civic pour 2016 ; cette nouvelle version peut-elle ainsi préserver la réputation de la Civic ? Continuez à lire.

Les points forts

La nouvelle Honda Civic développée en 2016 présente de nombreux points forts, notamment :

  • une nouvelle forme élégante et sexy ;
  • une sensation d’agilité et de légèreté au sol ;  
  • une bonne gestion de l’espace, en particulier dans le coffre ;
  • des équipements de sécurité haut de gamme disponibles sur tous les modèles.

Les points d’amélioration

La Honda présente cependant quelques inconvénients, notamment :

  • un écran tactile stéréo trop compliqué ;
  • la fonction Brilliant LaneWatch n’est pas disponible dans le modèle de base.

Les avis des experts sur la Honda Civic 2016

Imaginez que vous êtes le chef de projet de la nouvelle Honda Civic. Un travail que vous ne voudrez certainement pas avoir. En effet, la Honda Civic est l’une des joueuses les plus en vue dans ce qui est maintenant l’un des segments les plus en vogue sur le marché des voitures neuves, alors si vous faites une erreur, votre carrière est foutue.

Et pourtant, les concepteurs de Honda n’ont que trop bien appris qu’ils ne peuvent pas continuer à offrir le même vieux modèle. Ils ont reçu un coup de fouet royal dans la presse lorsqu’ils ont redessiné la Civic 2012 et se sont sentis obligés de lancer rapidement une version révisée sur le marché pour 2013. Toutefois, certains experts ont trouvé que la version 2012 était très bien, et à en juger par les chiffres de vente, le public acheteur aussi. 

Une situation qui met Honda dans une bien mauvaise posture. Et quand vous vous trouvez dans cette situation, la meilleure chose à faire est sans doute de faire ce que vous voulez.

Nous voilà donc en présence d’une nouvelle Civic radicale, une Civic qui fait vraiment progresser l’état de l’art de la berline compacte, pour le meilleur dans bien des domaines et pour le pire pour ceux qui sont en couple.

Un nouveau look élégant

Le style de la nouvelle Civic séduit, en particulier la ligne de toit fastback (qui descend jusqu’à l’arrière de la voiture), qui donne presque une allure de hayon à la voiture. La calandre est sportive et agressive, et les feux arrière sont superbement sculptés. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit de la berline Civic la plus belle depuis des années.

L’un des problèmes d’un toit en pente est qu’il limite la hauteur sous plafond des sièges arrière. Honda est parvenu à surmonter cet inconvénient en abaissant le plancher de la Civic et en s’assurant qu’il y ait suffisamment d’espace pour les occupants sur le siège arrière de la Civic. Ils ont dû sacrifier le plancher plat de l’ancienne Civic ; il y a maintenant une bosse au milieu pour laisser de la place au tuyau d’échappement et à d’autres pièces mécaniques. En guise de prix de consolation, ils ont fourni à la nouvelle Civic un coffre massif de 0,42 mètre cube, ce qui représente (littéralement) une grande amélioration par rapport aux 0,35 mètre cube de volume de chargement de l’ancienne Civic.

Honda a également opté pour une disposition plus conventionnelle du tableau de bord. Si la vieille Civic dispose d’un tableau de bord à deux niveaux, la nouvelle est équipée d’un tableau de bord sobre et contemporain, un savant mélange d’analogique et de numérique.

Le profil abaissé et discret du nouveau tableau de bord améliore la visibilité à travers le pare-brise et la sensation de petite voiture de la Civic. Comme on peut s’y attendre d’une Honda, l’intérieur est très pratique, avec une console centrale spacieuse et beaucoup d’espace de rangement.

La même dynamique de conduite d’antan

Ici, l’objectif est de voir la façon dont la nouvelle Honda Civic roule. L’une des raisons pour lesquelles les gens sont tombés amoureux de la Honda dans les années 1980 était leur petit côté sportif, une tendance qui avait commencé à s’estomper au tournant des années 2000. La nouvelle Civic procure cette sensation d’agilité d’antan, mais elle est aussi plus raffinée : l’isolation phonique n’a jamais été un point fort de Honda, mais la nouvelle voiture est plutôt silencieuse, du moins si l’on se fie aux normes peu exigeantes de Honda.

Il y a aussi de grands changements sous le capot. Honda n’est jamais prompte à adopter de nouvelles technologies, mais plutôt à perfectionner ce qui a fait ses preuves (et c’est ce qu’elle fait invariablement) habituellement avec de meilleurs résultats, particulièrement dans le domaine de l’économie de carburant en temps réel.

La Civic propose deux approches. Les modèles LX et EX montrent le côté plus conservateur de Honda avec un moteur de 2,0 litres qui produit 158 chevaux et 186,3 Nm de couple. (C’est 15 chevaux de plus et 12,15 Nm de plus que le 1.8 de la Civic précédente.) Ce moteur a sensiblement plus de traction à mi-régime (penser en passant et en fusionnant) que l’ancien 1.8, mais à la manière Honda typique, ce moteur plus puissant consomme moins : 7,5 litres au 100 en ville et 5,74 litres au 100 sur autoroute, contre 7,84/6,03 dans la vieille Civic.

Soit dit en passant, la Civic LX d’entrée de gamme est la seule Civic que vous pouvez obtenir avec une boîte manuelle, et si vous aimez les changements de vitesses à levier, ce modèle est fortement recommandé pour vous. Honda fait les meilleurs accélérateurs de l’industrie, et l’embrayage léger et le levier de vitesses à prise directe de la Civic sont tout simplement épatants, bien que la consommation soit légèrement moindre à 8,71 au 100 en ville contre 5,88 en autoroute. 

Apprivoiser la nouvelle

Pour l’EX-T et le nouveau modèle haut de gamme Touring, Honda a adopté la nouvelle tendance des petits moteurs turbocompressés, qui fournissent (théoriquement) de la puissance à la demande avec une meilleure économie de carburant lorsque le conducteur ne demande pas de puissance. (En vérité, l’économie de carburant dans le monde réel est partout.)

Le nouveau moteur Honda est un quatre cylindres de 1,5 litre et, grâce au turbocompresseur, il développe une puissance de 174 chevaux et un couple de 218 Nm. Ces petits moteurs turbo souffrent souvent d’un retard de turbo (un manque de puissance hors du circuit) jusqu’à ce que le moteur atteigne un certain régime. La Civic utilise une transmission automatique à variation continue, qui permet au moteur d’accélérer rapidement et de réduire au minimum le décalage du turbo. Ce qui est bien avec le petit moteur turbo de Honda, c’est qu’on n’a pas l’impression qu’il se passe quelque chose de spécial sous le capot ; on dirait une Civic avec un bon gros moteur.

Les estimations d’économie de carburant sont de 7,5 litres au 100 en ville, 5,64 litres sur l’autoroute et 6,72 litres combinés, mais comme mentionné plus haut, les résultats réels avec un petit moteur turbo peuvent varier considérablement. Pendant la semaine d’essai, une moyenne de 7,35 litres au 100 a été obtenue, ce qui n’est pas terrible, mais bien inférieur à l’estimation combinée de 6,72 litres.

Une stéréo trop complexe

La seule plainte formulée au sujet de la Civic concerne la chaîne stéréo et le système de navigation. D’une part, il manque un simple bouton d’alimentation et un bouton de volume (bien que Honda ait prévu une bande sur le volant à la place des boutons réguliers ; en glissant votre doigt vers le bas, vous réduisez le volume). Il n’est pas facile de passer d’une fonction à l’autre, comme la navigation ou le téléphone, tout passe par le système de menus, qui détourne les yeux du conducteur de la route.

En effet, le système info-divertissement de Honda détourne trop l’attention du conducteur de la route et c’est potentiellement dangereux. Durant la semaine d’essai, il a fallu attendre l’arrêt au feu rouge pour utiliser le système, bien que parfois, vous n’ayez pas le choix, notamment, si un appel téléphonique arrive, l’écran passe en mode téléphone. Si vous utilisez le système de navigation, Vous n’avez pas d’autre choix que de jouer avec le système pour récupérer l’affichage de la carte.

Ce qui est ironique, c’est que Honda a amélioré le système de navigation lui-même. Leur ancienne version était désespérément dépassée et ils sont passés au logiciel de Garmin, qui est l’un des meilleurs de l’industrie.

Il est possible d’éviter ce système trop compliqué en achetant le modèle le moins cher, la Civic LX, qui offre une belle stéréo avec de bons boutons à l’ancienne. Avec un prix de 17 710 euros ou 19 475 dollars , la LX est livrée avec beaucoup plus d’équipement que ce à quoi on pourrait s’attendre d’une voiture de base : climatisation automatique, phares automatiques, glaces, serrures et rétroviseurs électriques, régulateur de vitesse, et connectivité téléphonique et stéréo Bluetooth.

Une sécurité pour tous

Toujours meilleur, la LX est offerte avec la nouvelle gamme de caractéristiques de sécurité évoluées de Honda, qui comprend un système d’avertissement de changement de voie et de sortie de route (qui secoue le volant si vous commencez à dévier de votre voie, et applique une direction et des freins légers si vous ne corrigez pas) ainsi qu’un système avertisseur de collision avant avec freinage automatique. Cet ensemble, appelé Honda Sensing, n’est offert que sur les LX à transmission automatique, mais il n’ajoute que 900 euros ou 1 000 dollars au prix. Tout le mérite revient à Honda d’offrir ces importantes caractéristiques de sécurité sur toutes les Civic et pas seulement sur les modèles haut de gamme.

Le modèle EX à 19 892 euros ou 21 875 dollars ajoute un toit ouvrant, des jantes en alliage, un système d’ouverture et d’allumage sans clé et une autre des meilleures protections, la LaneWatch. Ce système exclusif de Honda monte une caméra dans le rétroviseur droit. Appuyez sur le clignotant droit et l’écran d’affichage central affiche une vue grand angle de ce qui se trouve de votre côté. Il fournit plus d’informations que le rétroviseur extérieur et prend moins de temps que de regarder par-dessus votre épaule.

Les options du modèle EX comprennent le moteur turbocompressé de 1,5 litre (sur le plan technique, le modèle EX-T), le garnissage en cuir (EX-L) et l’ensemble de sécurité Honda Sensing. Pour compléter la gamme, le nouveau modèle Touring à 24 735 euros ou 27 335 dollars, offre tout ce qui précède, plus les phares à LED et les garnitures jazzier. C’est agréable de voir Honda offrir autant d’options sur une petite voiture éconergétique. 

Un pas dans la bonne direction

Donc, dans l’ensemble, la nouvelle Civic plaît beaucoup. Elle possède tous les attributs attendus d’une Civic, une fiabilité à toute épreuve et (avec le moteur non turbo, au moins) une bonne économie de carburant, plus d’espace et une meilleure expérience de conduite.

Le système d’info-divertissement est une grande déception ; c’est tout simplement trop compliqué. Honda doit ajouter un bouton pour le volume et l’alimentation et des boutons d’accès rapide pour passer d’une fonction principale à l’autre (stéréo, téléphone, navigation). Honda a pris une raclée pour ce système dans la presse, et des changements sont attendus à ce sujet.

Mais à part cette stéréo, il n’y a pas grand-chose à changer dans la nouvelle Civic. Et il ne sera pas surprenant de voir beaucoup de concurrents de Honda changer leurs voitures pour ressembler davantage à la Civic. 

Les détails et les spécifications de la nouvelle Honda

La berline compacte omniprésente de Honda est sortie en 2016. Retrouvez ci-après ses caractéristiques :

  • fourchette de prix : 17 710 euros à 24 857 euros ;
  • prix de la Honda testée : 24 857 euros ;
  • groupe motopropulseur : 4 cylindres de 2,0 litres/158 ch ou 4 cylindres turbocompressés de 1,5 litre/174 ch, manuel à 6 rapports ou automatique à variation continue, traction avant ;
  • estimations de la consommation de carburant : 8,71 litres au 100 en ville/5,88 litres en autoroute (2.0 manuel),7,5 litres au 100 en ville et 5,74 litres au 100 sur autoroute (2.0 automatique), 7,84 litres au 100 en ville et 6,03 sur autoroute (1.5 T automatique) ;
  • consommation observée : 7,84 litres au 100 (1,5T automatique) ;
  • lieu de construction : États-Unis et Canada ;
  • les meilleurs concurrents : Toyota Corolla, Mazda 3, Hyundai Elantra.
PARTAGER