designers auto, conception de voiture, norme de sécurité
designers auto, conception de voiture, norme de sécurité

Face aux exigences du monde actuel en termes de sécurité, il devient de plus en plus difficile pour les designers d’assurer le côté esthétique d’un véhicule. Et pourtant, il est impossible de renoncer à ce choix esthétique au risque de ne plus satisfaire aux demandes des consommateurs et de perdre ainsi de la clientèle. La question est : un risque de désaccord technico-esthétique pourra-t-il vraiment apparaître ?

Les normes de sécurité impératives à respecter lors de la conception d’une voiture

Euro NCAP, l’organisme en Europe qui met en place les normes de sécurité de l’industrie automobile, indique actuellement l’obligation pour toute nouvelle voiture de passer l’épreuve du choc-piéton. Il s’agit notamment du fait que lorsqu’un impact arrivait à se produire, il n’atteindrait que le niveau du fémur et non pas du genou des passagers. En effet, le code de la route explique désormais que cette partie du corps, au même niveau que la tête, figure parmi les zones jugées vulnérables, et qu’il faut prendre davantage de précautions. Ainsi, le concepteur doit dessiner la partie avant du véhicule tout en respectant ces critères indiqués.

Marier esthétique et sécurité : difficile mais pas impossible !

Les nouvelles obligations en termes de sécurité font que les designers automobiles se doivent d’être ingénieux afin de ne pas se laisser immerger par le côté technique pour délaisser l’aspect visuel de la nouvelle voiture. En effet, il est tout à fait possible de marier l’esthétique à la sécurité. Tout est question de savoir-faire.

Pour que le véhicule puisse s’adapté aux adultes qu’aux enfants, il devra avant tout être sécuritaire et confortable. Et les concepteurs le savent bien. C’est pourquoi, ces derniers misent actuellement dans l’aménagement des parties en dessous du capot pour endosser les chocs. Aucune partie solide comme le bloc-moteur ne doit se trouver proche de la partie interne de la voiture.

 

Comments

comments

PARTAGER