croissance verte, pollution, vignette crit'air

Sans Vignette Crit’Air, tous les automobilistes sont contraints de payer une amende dès le 1er Juillet. Si auparavant, la vignette anti-pollution a été réservée à une minorité, aujourd’hui tous véhicules devraient obligatoirement s’en munir. Toujours dans l’objectif de croissance verte, ce dispositif a été mis en place avant même le second tour de la Présidentielle 2017. En effet, le port de certificats qualité de l’air est désormais inévitable notamment dans les zones dites à circulation restreinte.

Vignette Crit’Air : une mesure obligatoire dans un mois !

La nouvelle vient de tomber. Très prochainement, tous les véhicules seraient contraints de se procurer d’une vignette dès le 1er Juillet 2017. Il s’agit particulièrement de la Vignette Crit’Air. C’est un certificat qualité de l’air délivré par les autorités compétentes dans le but de réduire l’émission de gaz polluant dans l’atmosphère. Il est strictement interdit de circuler ou même de stationner sans la vignette, dans les « zones à circulation restreinte ».

Une mesure facultative ! Au départ, tous les véhicules n’ont pas été touchés par la Vignette Crit’Air. Seuls ceux qui polluent le plus l’environnement ont été concernés. Mais, il a fallu quand même prouver si votre véhicule n’est vraiment pas polluant afin d’éviter une amende.

Vignette auto : prix de la Vignette Crit’Air

A coller sur le pare-brise de votre véhicule, la vignette Crit’Air coûte 4,18 euros. C’est le prix officiel venant du ministère de l’environnement. Au mois de Juillet, tous les véhicules qui circuleront en France Métropolitaine disposeront en effet, de cette vignette. Par contre, si le cas contraire se manifesterait, une amende de 68 euros pénaliserait immédiatement le propriétaire du véhicule. Entre autres, c’est un décret qui a été publié il y a déjà quelques temps dans le journal officiel.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER