accident moto
moto

Le dimanche 21 mai, le Grand Prix de France a été le théâtre d’images spectaculaires, où une dizaine de pilote moto ont été impliqués dans une chute collective. La course de Moto2 venait de débuter sur le circuit Bugatti de Mans, la présence d’une flaque d’huile sur la piste a provoqué une quinzaine de chutes. Même si les pilotes et leurs motos finissent leurs courses dans le gravier, la chute n’a aucune conséquence grave pour leur état de santés.

Chute plutôt insolite en Moto 3

La première de la course de Moto3 de la journée du 21 mai a été stoppée. Dans le virage six, une chute extrêmement spectaculaire s’est produit à cause d’une flaque d’huile sur la piste et le drapeau rouge a été sorti tout de suite après.

Une quinzaine de pilote se sont retrouvés à terre, avec leurs motos. L’équipe de secours est venu sur les pistes pour consulter l’état de santé de chaque pilote ; seuls trois pilotes parmi les quinze ont passé un contrôle médical. Immédiatement après le spectacle, une autre équipe a procédé aux opérations de nettoiement de la piste. Mais la circonstance n’a pas les organisateurs et surtout les pilotes à continuer la course. Après le nettoyage de la piste, les pilotes ont repris la course mais uniquement avec seize tours.

Des contrôles effectués en marge de la course Moto

Il faut préciser que le long de l’épreuve, la police a effectué des milliers de contrôles. Plus de 1 500 excès de vitesse, plus de 20 conduites sous l’emprise de l’alcool. De même, plus de cent milles personnes sont venus sur le circuit Bugatti le Grand Pirx de France Moto. Ils assistent aux essais, aux courses et aux chutes spectaculaires. L’Espagnol Vinals sur Yama a remporté l’épreuve. Le pilote français Johann Zarco en deuxième place. La troisième place est revenue au pilote Espagnol Dani Pedrosa.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER