marché européen d'auto, ACEA
marché européen d'auto, ACEA

Il y a un mois, en Avril, la vente d’auto sur le marché européen a connu une légère baisse par rapport à l’année précédente. Pour la première fois depuis Octobre 2016, les constructeurs ont constaté  un recul de 6,8%. Selon l’Association de Constructeurs Européens d’Automobiles, c’est l’effet calendaire qui en est la cause de cette baisse. Si la fête de pâques est tombée au mois de mars en 2016, cette année, celle-ci est passée au mois d’Avril. Près de 1,2 millions de véhicules ont été écoulés dernièrement.

Marché d’auto européen : la cause du rebondissement des ventes

Effet calendaire ! C’est ce que l’ACEA a évoqué dernièrement en expliquant la véritable source qui a causé la baisse des ventes d’auto sur le marché européen.

D’après les informations recueillies, 1.230.235 voitures neuves ont seulement été écoulées en Avril notamment en Islande, en Norvège ainsi qu’en Suisse. Selon toujours cette association, 6,8% de baisse a été constatée si l’on compare les ventes de l’année 2016 à cette nouvelle année 2017.

Marché d’auto en Europe : le bilan en quelques chiffres

Presque tous les grands pays de l’Union européenne ont souffert à ce rebondissement du marché de l’auto. Pour la Grande-Bretagne, c’est le pays qui a été le plus touché par ce repli avec 19,8%. Puis, l’Allemagne a connu le même sort avec un peu moins de 8%. Pour la France, elle s’en est sortie avec moins de 6% et l’Italie avec moins de 4,6%.

Quelques statistiques sur les grands noms de l’auto ! 3 géants de l’automobile ont rencontré une légère baisse en Avril dont Toyota, Kia et Suzuki. Il en va de même pour Peugeot et Citroën qui ont reculé de 6,7%. Par contre, Opel a subi une lourde chute de 13,3%, tout comme Volkswagen avec 9% et Ford avec 11,5%. Seuls Renault et Daimler ont rencontré le moindre recul avec 2,9% et 2,5%.

Comments

comments

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER