auto
course auto

Johny Ruhterford (79 ans) est le dernier champion aux 500 miles d’Indianapolis pour McLaren (en 1974 et 1976). Une histoire d’Indy 500 quand il a remporté une 3è fois, en, 1980. Il est ambassadeur pour l’équipe anglaise, qui s’est alliée à Andretti Autosport pour faire courir Fernando Alonso. Il montre l’engagement du double champion du monde de F1 dans la course américaine.

Auto : L’évolution de Fernando Alonso selon Johny Rutherford

Fernando Alonso a été très occupé lors de sa préparation, entre les essais et les réunions techniques, qu’il a à peine eu le temps de lui parler, réellement.

Il n’a pas le rôle de conseiller en piste pour lui. Il est bien entouré pour cela et un si bon pilote expert. Pourtant, il a été touché de le voir, piloter, savoir, prendre la bonne ligne de course comme tutoyer un peu cette ligne blanche à l’intérieur des virages pour couper la distance… mais ce qui est très risqué. Vous pouvez perdre l’auto simplement à cette vitesse (370 km/h). C’est cela qui est très effrayant à Indianapolis : vous évoluez à cent mètres par seconde.

Auto : La seule suggestion qu’il lui a donnée

Selon Johhny Ruhterford, le seul conseil à donner à Fernando Alonso, ce serait de se méfier au départ. Tous ces garçons sont des compétiteurs, mais vous ne pouvez pas vous lancer tête baissée dans cette course dès les premiers tours. Il est préférable que vous concentrez au début sur une approche propre de la course, bien réussir vos arrêts au stand, etc. On l’a vu, plusieurs fois à Indy 500 : si vous qualifiez une course solide, propre, avec un bon rythme et des pit stops bien qualifiés, vous avez toutes les opportunités d’arriver dans les cinq premiers. C’est assuré. Voire dans les trois premiers.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER